Un concept novateur pour mettre en lumière les artistes locaux

Avatar de Cristina Villaro-Dixon

Ce semestre d’automne, l’association universitaire Uni Art s’est associée au collectif Lights pour présenter une exposition exclusive et originale dans le hall d’Uni Mail. Cette collaboration découle de l’ambition de promouvoir les artistes locaux.ales, que ce soient les étudiant.e.s ou celles et ceux en dehors de l’Université. Ainsi, autant les uni artistes, membres d’Uni Art, que les artistes du collectif Lights, ont été appelé.e.s à exposer leurs œuvres dans une boîte mystère, la « Art Box », dont l’extérieur drapé de blanc entre en contraste avec l’intérieur de la boîte qui offre une immersion riche en couleurs et en formes, dévoilant ses secrets à tous les visiteur.se.s qui osent s’y aventurer.

Pour cette première édition de la Art Box, qui s’est tenue du 25 au 29 septembre, sept artistes talentueux.ses étaient à l’honneur : Permanent Pen, Double Strand, Alexandra Ferrero, Vida, Sabrina Lazzaro, Amandine Profichet et Grigoryeva Daria. Toutes et tous se sont portés volontaires pour orner de couleurs, d’histoires et de textures les murs intérieurs de la fameuse Box, en apportant leur propre perspective artistique et donnant vie à un espace qui transcende les limites de la créativité.

Outre la visibilité que ce concept offre aux artistes de Genève, il est également possible, sur place, d’acheter des œuvres ou d’autres accessoires et matériels fabriqués par les artistes. Les bénéfices, en accord avec les artistes, sont redistribués à l’association humanitaire Solidarité Ndem Genève, qui appuie depuis trente ans le projet de développement d’un groupement de villageois sénégalais visant à l’autosuffisance.

Nous avons posé quelques questions au fondateur de Lights, Nico :

Qu’est-ce qui t’as amené à imaginer le concept de la boîte ? Est-ce qu’il y a une signification derrière ?

Je cherche toujours à proposer des expériences immersives à travers les évènements que j’organise avec le collectif, et je trouvais que l’idée de ART BOX était une manière simple et efficace de proposer une immersion dans un espace où les gens peuvent découvrir des artistes aux univers et messages variés. […] De plus, le côté « BOX » peut être perçu comme une critique de ce qui est carré, rangé, ordonné. Ici, on utilise la forme du carré pour offrir une escapade, un voyage.

Quels messages espères-tu transmettre au public ?

L’impact que j’aimerais que la ART BOX amène est de proposer une parenthèse, un moment de pause et un petit voyage. […] Le message serait donc de se rappeler de prendre un temps, pour découvrir et peut-être un peu voyager, au cours de nos journées chargées, de garder un œil ouvert pour la découverte.

Quelles ont été les réactions de cette première édition ?

Les personnes avec qui on collabore, les membres du collectif et moi-même avons souvent reçu le commentaire que le fait d’être totalement immergé dans un espace dans lequel on est entouré d’œuvres procure une sensation inhabituelle et agréable, que cela change des expositions « lambdas », qu’on se retrouve en interaction avec les œuvres.

Quels sont pour toi les aspects les plus gratifiants dans la mise en place d’une telle exposition ?

Ce qui me plaît le plus c’est de pouvoir mettre en avant différent[.e.]s artistes qui ont tous[.tes] une vision et des messages à partager.

Si vous avez manqué la première édition, pas de panique ! La Art Box revient du 23 au 27 octobre dans le hall d’Uni Mail entre 11h30 et 19h et, une dernière fois, du 6 au 10 novembre.

Avatar de Cristina Villaro-Dixon

Laisser un commentaire