Lesbien.ne.x (adj): Relatif à l’homosexualité féminine.1

La première lettre du sigle « LGBTQIA » représente les personnes lesbiennes. Mais qu’est-ce qu’une lesbienne ? C’est une femme* homosexuelle attirée par d’autres femmes* affectivement et/ou sexuellement.

Ce terme nous vient de l’île « Lesbos » dont est originaire la célèbre poétesse grecque Sappho, qui a vécu aux VIIe siècle et VIe siècle av. J.-C. C’est à travers ses poèmes concernant des amours entre femmes que le mot « lesbianisme » a pris son sens actuel (bien que le terme ne prenne ce sens qu’en 1870 pour décrire des relations sexuelles entre femmes*.) Lié à son nom et à ce qu’elle a représenté dans ses œuvres, on parle également de saphisme pour définir le lesbianisme. 2


Aujourd’hui, les personnes lesbiennes souffrent d’une double discrimination liée à leur statut de femmes*, mais également de membres du groupe LGBTQIA. Lorsque les problèmes de discrimination sont abordés, ce sont en majorité les hommes* qui prennent la parole et qui sont représentés.3 Dans le monde du travail, elles doivent souvent se cacher car, d’après la LWORK (réseau professionnel de femmes* homosexuelles) : « la travailleuse lesbienne ne trouve pas un environnement professionnel favorable à sa visibilité, de peur de représailles ainsi que de commentaires désobligeants et dénigrants. » 4

Le mot « lesbienne » souffre d’une invisibilisation particulière dans les représentations sociétales. Lorsque l’on cherche le mot sur le web, on tombe facilement sur des sites pornographiques, comme si leur existence ne servait qu’au plaisir des hommes* hétérosexuels. De plus, les lesbiennes sont sous-représentées dans la culture. Dans les films ou séries télévisées, elles n’ont presque jamais le rôle principal et sont très souvent sexualisées. Cependant, des séries comme « Orange is the New Black » ou « One Day at a Time » ont accru la visibilité lesbienne d’une manière beaucoup plus représentative de la réalité. Un progrès, oui. Mais très lent. 5

La journée internationale de la visibilité lesbienne se déroule le 26 avril. Des rassemblements sont organisés et permettent à ces femmes* de faire entendre leur voix, trop souvent effacée.


« S’aimer librement ». Une simple revendication qui cache pourtant un long combat contre la discrimination.

Voici une vidéo sur l’invisibilisation des personnes lesbiennes dans notre société:

, le . Dernière modification le
Genre et identités