Etat: 25 mars 2020, 18h00

Il y a encore quelques semaines, le COVID-19 semblait une maladie exotique, lointaine. Puis, les choses ont commencé à concerner l’Europe avec les rapatriements de ressortissants européens. Puis l’Italie fut durement touchée. Puis la Suisse. Les mesures annoncées vendredi dernier (13 mars 2020 15h30) par le Conseil fédéral auront des répercussions très importantes sur le fonctionnement de l’Université. Le soir-même, le rectorat communiquait des mesures exceptionnelles avec entre autres la suspension de l’ensemble des enseignements en présentiel jusqu’à la fin du semestre de printemps 2020.

TOPO, en tant que média estudiantin, a pour vocation d’informer la communauté universitaire. Face aux questionnements de nombre d’étudiant.e.s, nous tentons de compiler les informations disponibles pour fournir une vision aussi précise que possible, concernant les répercussions sur la communauté universitaire.

Cet article vise à fournir des informations factuelles sur l’état des institutions universitaires, sans les analyser en profondeur. En tant que média, nous sommes bien entendu intéressés par des analyses et des critiques de fond, mais dans l’immédiat, il nous semble important de tout d’abord clarifier la situation factuelle.

Nous tentons de maintenir cette page à jour. Toutefois, la situation évolue rapidement et nous tenons à rappeler à nos lectrices et lecteurs que seules les informations officielles fournies par les autorités font foi. Nous vous recommandons d’adresser vos questions relatives au fonctionnement universitaire directement à l’unité dont vous dépendez (institut, faculté, etc.). Si vous obtenez une réponse à une question qui dépasse votre cas particulier, vous pouvez nous en informer. Nous évaluerons si l’information concerne l’ensemble ou tout du moins un important nombre d’étudiant.e.s et cas échéant la publierons ici.

Rappel des sites d’information officiels

Office fédéral de la santé publique: https://ofsp-coronavirus.ch/
Canton de Genève: https://www.ge.ch/nouveau-coronavirus-covid-19-ex-2019-ncov
UNIGE: https://www.unige.ch/coronavirus

Enseignement

L’essentiel

  • Les bâtiments de l’Université sont fermés aux étudiant.e.s dès le lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre
  • Aucun cours présentiel dans les bâtiments universitaires avant la fin du semestre
  • Tous les cours donnés dans des salles équipées Mediaserver sont automatiquement enregistrés
  • De nouveaux outils interactifs sont mis en place pour permettre une interaction entre étudiant.e.s et professeurs lors des cours à distance
  • Tous les espaces bibliothèques sont fermés au public et aux étudiant.e.s dès le lundi 16 mars
  • Les dates d’examens, du 25 mai au 19 juin, sont maintenues. Voir ci-dessous pour les détails.

Points en suspens

  • Quel accès aux ressources des bibliothèques pour les étudiant.e.s qui en auraient besoin dans leurs travaux?

Explications

Selon la décision du Conseil fédéral, toutes les activités (dont les cours) en présentiel des établissements scolaires du pays sont interdits du 16 mars jusqu’au 4 avril. Le canton de Genève a étendu la durée de cette mesure jusqu’au 8 avril et l’UNIGE a étendu cette mesure à tout le semestre. Il n’y aura donc aucun cours en présentiel avant le début du semestre prochain, en septembre, et l’accès aux salles de cours et aux auditoires est interdit [1].

Tous les cours seront donc donnés à distance. Les cours donnés dans des salles équipées pour l’enregistrement Mediaserver sont désormais automatiquement enregistrés, même si le.la professeur ne l’enregistrait pas auparavant [2]. De nouveaux outils, notamment Zoom et Camtasia, sont mis en place pour organiser des vidéoconférences interactives entre le.la professeur et les étudiant.e.s[3].

Les bâtiments de l’UNIGE seront fermés aux étudiant.e.s dès le lundi 16 mars, sauf conditions particulières en accord avec les enseignant.e.s. Dans ce cas-là, les étudiant.e.s seront directement contacté.e.s par le corps enseignant. Les conditions relatives aux collaborateur.rice.s et aux personnes extérieures à la communauté universitaire sont précisées sur le site de l’Université [4]. Dans tous les cas, les personnes qui se trouveraient dans les bâtiments universitaires sont priées de respecter les règles de distance sociale (2 mètres entre chaque personne) et d’hygiène.

Examens

L’essentiel

  • Les sessions d’examens de juin et d’août sont maintenues. Chaque faculté et centre interfacultaire aménagera les examens pour garantir leur bon déroulement et informera les étudiant-e-s au plus tard le 28 avril. Les concours sont encore réservés, une communication suivra de la part des facultés.
  • L’échec à un examen lors de la session de juin ne compte pas comme une tentative.
  • L’absence à un examen de la session de juin est automatiquement excusée et ne compte donc pas comme une tentative.
  • Tout-e étudiant-e qui en fait la demande d’ici au 30 avril obtiendra un congé pour le semestre de printemps 2020. Cela empêche toutefois de se présenter aux sessions d’examens de juin et d’août.

Points en suspens

  • Une éventuelle réduction du champ des examens?
  • Un éventuel report des délais de reddition des travaux notés effectués en dehors des cours (travaux de bachelor, mémoires p. ex.)
  • Certain.e.s étudiant.e.s sont rentré.e.s chez eux (hors du canton de Genève voire même hors de Suisse), y-aura-t-il la possibilité de passer les examens à distance?

Explications

Les examens, du moins dans certaines branches, regroupent plus de 100 personnes et sont des “activités présentielles” dans une institution scolaire. Toutefois, selon la décision du Conseil fédéral, les examens dont la date a déjà été fixée peuvent être maintenus, moyennant le respect des mesures de protection. Concernant les examens dont la date n’a pas encore été fixée, ils pourraient être exceptionnellement autorisés par les autorités cantonales si l’UNIGE met en place les mesures de protection nécessaires.

Il faut tenir compte du fait que les mesures sont limitées à la durée de l’épidémie. Il est donc possible que les restrictions soient levées avant le début des périodes d’examens. Dans un tel cas, se posera la question d’une éventuelle réduction du champ des examens en fonction de la matière qui aura pu être ou non traitée durant le semestre.

Organisation d’événements

L’essentiel

  • Aucun événement jusqu’au 20 avril dans les bâtiments de l’UNIGE
  • Aucun évènement organisé par des membres de la communauté universitaire hors des bâtiments de l’UNIGE jusqu’au 20 avril
  • Les évènements en ligne sont maintenus
  • Le canton de Genève interdit les rassemblements de plus de cinq personnes, à l’intérieur comme à l’extérieur

Explications

Toutes les manifestations de plus de 100 personnes sont interdites dans toute la Suisse avec effet immédiat (13.03.2020 15h30). Quelles que soient les mesures de protection prise, ces événements doivent être annulés [5]. Or, l’Université de Genève a décidé d’aller plus loin dans la lutte contre la propagation du virus, en interdisant tout évènement dans l’enceinte de l’Université organisé par des membres de la communauté universitaire ou des tiers ET tout évènement organisé par des membres de la communauté universitaire en dehors de l’Université. En matinée du lundi 16 mars, le canton de Genève déclenchait l’état de nécessité, interdisant notamment les rassemblements de plus de cinq personnes, à l’intérieur comme à l’extérieur. [6]

, le . Dernière modification le
Campus