Arcanes universitaires

UniParty fait faillite, la CUAE est dans le coup (Poisson d’avril)

Bien que la dernière soirée d’UniParty fut considérée comme un succès acceptable du côté étudiant, les finances de l’association sont au plus bas. Le comité d’UniParty s’est réuni en urgence hier soir afin de décider de l’avenir de l’association. La CUAE était présente et se positionne comme le dernier espoir pour éviter la faillite.

Interview

Frais d’inscription : la légitimité des représentants étudiants en question 

Mercredi 7 décembre le rectorat plie face aux manifestations contre l’augmentation des frais d’inscription. Si cet événement apparaît comme une victoire pour le syndicat étudiant, certains étudiants s’en inquiètent. Pour ces derniers, elle révèle un véritable affaiblissement des organes de représentation des étudiants. Explications avec Léonard Truscello.

Universitaires étrangers

À la rencontre du spécimen Erasmus

Ah Erasmus, cet Eldorado pour étudiants pressés de découvrir des contrées lointaines en quête d’expériences enrichissantes et de déracinement! En parallèle aux autochtones Unigiens aux multiples aspirations on peut observer un autre groupe d’étudiants: les étudiants Erasmus qui eux ont décidé de découvrir notre université et notre ville. Rencontre avec ces aventuriers

Interview

L’Assemblée de l’université vote une motion contre la hausse des frais d’inscription

Depuis quelques semaines, l’association faîtière de l’université (la CUAÉ) mène une campagne tapageuse contre la « hausse des taxes ». En parallèle, l’Assemblée de l’université (AU) a voté une motion pour tenter de retarder l’application de cette hausse. Bilan de la situation avec Romain Boillat, vice-président de l’Assemblée de l’université.

Politique universitaire

Augmentation des frais d’études : les nouveaux étudiants risquent de passer à la caisse

Dès janvier 2017, les frais d’inscriptions à l’Université de Genève passeront à 50 francs pour les étudiants avec diplôme suisse et à 150 francs pour les étudiants détenteurs de diplômes étrangers. Rencontre avec le rectorat et les étudiants de l’assemblée de l’université pour connaître leurs positions et leurs arguments.