Royaume du Web 2018 – Interview de deux youtubeuses

Hein ?

Que  vous  soyez  fan  depuis  le  premier  jour  ou  alors  totalement  extérieur.e  au  monde   de  YouTube,  cette  interview  intrigante  et  dynamique  peut  vous  intéresser  ! Anna  et  Laure  sont  venues  dire  salut  à  la  Suisse  en  participant  au  Royaume  du  Web   pour  la  deuxième  année  de  suite.  Ayant  respectivement  446’400  et  437’800   abonné.e.s,  ces  deux  étudiantes  sont  loin  d’être  des  novices  en  la  matière.  En effet, la beauté, la mode, le lifestyle, l’humour, les voyages et bien plus, ça les connaît ! C’est  avec   joie  (du  moins,  nous  l’espérons)  qu’elles  ont  répondu  ensemble  aux  questions  de   TOPO.   Conseils,  coups  de  gueule  et  langues  nationales,  c’est  maintenant  !

INTERVIEW

Depuis combien de temps êtes-vous sur YouTube ?

Anna  :  «  Moi  ça  fait  6  ans,  ça  commence  à  faire  un  petit  moment.  »
Laure  :  «  Et  moi  du  coup  ça  fait  cinq  ans,  ouais,  on  est  des  vieilles  de  YouTube  {rires}.  »

Si nous n’aviez pas commencé l’aventure à  ce  moment-là,  est-ce  que   vous  l’auriez  commencée  maintenant,  à  l’heure  actuelle,  dans  un  YouTube  qui  a   évolué  tel  qu’il  l’est  maintenant  ?

Anna  :  «  Je  pense  que  je  n’aurais  pas  le  courage  car  je  verrais  toute  la  concurrence   qu’il  y  a  et  le  monde  qu’il  y  a  sur  YouTube,  je  n’aurais  pas  le  courage  de  tout  construire   comme  ça.  »
Laure  :  «  Ouais  moi  non  plus,  et  je  me  dirais  que  tout  le  monde  a  déjà  sa  place,  que  je   ne  vais  rien  apporter.  »
Anna  :  «  Après  si  les  gens  veulent  se  lancer  et  qu’ils  sont  motivés…mais  maintenant   je  vois  le  travail  que  c’est,  j’aurais  un  peu  la  flemme.  »
Laure  :  «  C’est  ça,  moi  j’aurais  la  flemme.  »
Anna  :  «  Il  ne  faut  pas  trop  qu’on  dise  ça,  mais  voilà.  »
Laure  :  «  Si,  mais  si,  c’est  super  dur  de  commencer  une  chaine  YouTube.  » Anna  :  «  Ouais,  c’est  super  dur.  »

Quel  serait  le  conseil  que  vous  donneriez  à  quelqu’un  qui  veut  commencer  sur   YouTube  maintenant  ?

Laure  :  «  De  rester  motiver  et  de  se  rappeler  pourquoi  il  a  commencé.  Par exemple,   de  ne  pas  faire  ça  juste  pour  l’argent.  »
Anna  :  «  Ouais,  les  gens  ne  prennent  pas  s’ils  voient  que  tu  n’es  pas  intéressé  ou  que   tu  n’es  pas  un  minimum  honnête.  »
Laure  :  «  Oui,  il  faut  sentir  la  passion  et  la  motivation  en  fait.  »
Anna  :  «  Et  d’être  régulier,  et  comme  le  dit  Laure,  d’être  motivé,  ne  pas  arrêter  si  ça   ne  marche  pas  trop. Au  contraire,  c’est  avec  la  persévérance  que  ça  marche.  »

Comment  est-ce  que  vous  vous  imaginez  votre  communauté  ?  est-ce  que  vous   arrivez  à  vous  la  représenter  ou  bien  c’est  plutôt  un  truc  abstrait  ?

Anna  :  «  Dans  les  évènements  comme  cela,  on  la  rencontre  un  peu  notre  communauté,   donc  on  peut  voir  le  visage  des  gens.  Mais  nous,  on  a  une  communauté  hyper  large.   Il  y  a  beaucoup  de  filles,  mais  au  niveau  de  la  catégorie  d’âge,  on  a  des  super  jeunes   ados  etc.  »
Laure  :  «  Ouais  on  a  des  nanas  qui  ont  grandi  avec  nous,  qui  ont  notre  âge,  mais  il  y   en  a  aussi  des  plus  jeunes  et  des  plus  vieilles.  »
Anna  :  «  On  en  rencontre  des  fois  en  soirée,  d’autres  qu’on  rencontre  ici  ou  dans   d’autres  évènements,  vraiment  partout.  Donc  ça  c’est  super  cool,  on  voit  qu’on  touche   pleins  de  gens  ; et  puis  c’est  des  gens  qui  ont  beaucoup  d’humour  et  qui  sont  très   sympathiques.  »
Laure  :  «  C’est  vrai  qu’on  a  de  la  chance,  il  y  en  a  qui  sont  timides  et  il  y  en  a  qui  font   des  blagues  et  qui  sont  limite  plus  à  l’aise  que  nous  quand  on  se  rencontre  et  tout,   donc  on  a  de  la  chance.  On  a  le  même  genre  d’abonnés,  ils  suivent  l’une  ils  suivent   l’autre,  souvent.  »

En  faisant  des  vidéos,  vous  filmez  une  partie  de  votre  vie;  est-ce  que  parfois   vous  avez  peur,  quand  vous  rencontrez  des  nouvelles  personnes  ou  des   nouveaux  potes  etc.,  qu’ils  aient  trop  incorporés  ce  que  vous  montrez  dans  vos   vidéos  et  que  lorsqu’ils  vous  voient,  ils  ne  voient  que  le  bout  de  votre  personne   que  vous  montrez  dans  vos  vidéos  ?

Anna  :  «  Alors  franchement  bravo  parce  que  je  n’y  avais  jamais  pensé.  »
Laure  :  «  Moi  oui,  moi  perso  je  sais  que  quand  je  rencontre  des  personnes,  je  ne  leur   dis  pas  tout  de  suite  que  j’ai  une  chaine  YouTube,  j’ai  pas  du  tout  envie  de  leur  dire  :   «  alors  moi  dans  la  vie,  je  fais  YouTube  et  tout  »,  d’abord  je  leur  dis  que  je  fais  des   études,  je  raconte  ma  vie  hors  YouTube,  et  après  par  exemple,  s’ils  me  demandent   pourquoi  j’ai  des  abonnés  sur  Insta{gram},  là  je  leur  explique.  »
Anna  :  «  Ce  que  tu  veux  dire  c’est  que  quand  des  gens  nous  rencontre  et  qu’ils   connaissent  avant  notre  chaîne  YouTube,  ils  pensent  qu’on  est  comme  dans  les   vidéos,  donc  tout  le  temps  en  train  de  crier,  de  rigoler  et  tout  cela  ?  »

Précision  :  Oui  et  puis  qu’ils  ne gardent  que  ce  qu’ils  ont  vu,  ce  qu’ils  ont  compris   de  vous,  et  que  quand  ils  vous  voient,  ils  ne  voient  que  cela.

Laure  :  «  Si  on  n’a  pas  envie,  qu’on  est  de  mauvaise  humeur,  on  se  dit  merde,  dans   mes  vidéos  je  suis  toujours  de  bonne  humeur  et  là  j’ai  l’air  un  peu  froide  parce  que  je   suis  saoulée  et  en  même  temps  c’est  normal  parce  que  je  suis  humaine,  enfin  il  y  a   pleins  de  trucs  comme  cela.  »
Anna  :  «  Mais  nan  souvent  les  gens,  enfin  par  exemple  je  vois  nos  potes  de  l’école  qui   voyaient  avant  qu’on  était  Youtubeuses,  ils  se  disent  plutôt  qu’on  va  être  hyper   hautaines,  qu’on  va  un  peu  se  prendre  pour  des  stars  et  tout,  et  quand  ils  nous  connaissent,  ils  se  disent  en  fait  qu’on  est  des  meufs  archi  normales.  C’est  des  potes   de  l’école  tu  vois,  donc  on  est  comme  eux  le  matin  on  est  moche.  »
Les  deux  :  «  Par  contre  le  soir…{rires}.  »
Anna  :  «  L’a  priori  des  gens  c’est  plus  qu’on  se  prend  pour  des  stars  alors  que  pas  du   tout,  on  est  pas  du  tout  des  stars.  »

Relance  :  Donc  les  gens  oublient  qu’ils  vous  pensaient  comme  cela  et  se  rendent   compte  que  ce  n’est  pas  le  cas  ?

Les  deux  :  «  Oui  oui.  »
Laure  :  «  On  n’est  pas  toujours  avec  notre  caméra  à  la  main  etc.  »

Quel  est  le  truc  le  plus  cool  que  YouTube  vous  ait  apporté ou permis  de  faire  ?

Anna  :  «  Les  voyages.  »
Laure  :  «  Il  y  a  trop  de  trucs.  Bah  déjà,  genre  Anna  je  l’ai  connue  grâce  à  YouTube,   mon  copain  je  l’ai  connu  grâce  à  YouTube ;  des  voyages  j’en  ai  fait  pleins  grâce  à   YouTube.  »
Anna  :  «  Ouais,  après  il  y  a  aussi  oui  les  rencontre,  ça  c’est  hyper  bien,  et  les  voyages.   À  nos  âges  c’est  rare  d’avoir  des  opportunités  comme  cela  donc  on  a  trop  de  chance   d’avoir  cela,  et  aussi  voilà  on  rencontre  pleins  de  gens,  c’est  super  cool.  Et  ça  nous   ouvre  un  peu  des  portes  aussi  quand  même,  c’est  super  bien.  »
Laure  :  «  Ouais,  et  tous  les  stages  et  tout  qu’on  doit  faire,  on  est  très  contentes  d’avoir   notre  carnet  d’adresses.  »

Ah  oui  c’est  juste,  vous  aviez  fait  un  de  vos  stages  chez  vous-même  ?

Laure  :  «  Ouais  ça  je  ne  conseille  pas.  »
Anna  :  «  Moi  je  le  conseille,  mais  ça  dépend  après  le  moment.  Mais  surtout,  pour  les   entreprises  c’est  un  plus,  parce  que  nous  on  fait  de  la  communication  (leurs  études),   donc  quand  elles  savent  qu’on  est  Youtubeuses,  donc  qu’on  connaît  le  monde  de   l’influence  et  tout,  elles  aiment  bien.  »
Laure  :  «  Oui  et  tout  le  monde  s’entraide  un  peu.  »

 

PETIT QUIZ SUR LA SUISSE

Combien pensez-vous qu’il y ait de langues nationales en Suisse ?

Anna  :  «  3  !  »
Laure  :  «  4  !  nan  attend,  italien,  allemand,  français  et  il  doit  il  y  avoir…  »
Anna  :  «  Un  patois  suisse  ?  »

Quelle est la capitale de la Suisse ?

Laure  :  «  Oh  p*****  je  le  sais,  ils  l’ont  dit  sur  scène,  ce  n’est  pas  Genève  c’est…  »
Anna  :  «  C’est  connu  p*****,  tu  (intervieweuse)  peux  donner  la  première  lettre  ?  »

Après  lui  avoir  donné  la  première  lettre  et  avoir  réfuté  de  multiples  tentatives  plus  ou   moins  fructueuses  (si  vous  nous  lisez,  ne  vous  inquiétez  pas  les filles,  vous  n’êtes   clairement  pas  les  seules),  on  leur  a  dit  la  réponse  :  Berne.

Qu’est-ce que vous pensez que « natel » veut dire ?

Laure  :  «  Ah  !  c’est  un  téléphone  !  »
Anna  :  «  Oh  p*****  comment  tu  sais  ?  »
Laure  :  «  Heu…  je  ne  sais  pas  {rires},  je  voulais  dire  une  histoire  drôle,  mais  je  ne  sais   pas.  »

 

QUESTIONS DILEMMATIQUES

Anna, Instagram ou twitter ?

Anna  :  «  C’est  compliqué,  c’est  compliqué  de  ouf.  Je  n’arrive  pas  à  choisir.  Instagram   parce  que  c’est  trop  bien  les  souvenirs  et  tout,  mais  twitter  parce  que  c’est  trop  drôle,   c’est  vraiment  l’humour  que  j’adore,  mais  je  crois  que,  p*****  c’est  trop  compliqué.  »
Laure  :  «  T’aurais  dit  twitter  !  »
Anna  :  «  Je  pense  twitter,  je  pense  que  je  garderais  twitter.  »

Laure, Instagram ou YouTube ?

Anna  :  «  Toi  t’aurais  dit  que  c’était  Insta  !  »
Laure  :  «  Ouais  mais  en  même  temps  j’essaie  de  me  rediriger  sur  YouTube…  on  dirait   que  je  joue  ma  vie  {rires},  nan  mais  Instagram  !  Instagram  parce  qu’il  y  a  le  format   vidéo  sur  Insta  maintenant  aussi.  »

Anna,  si  c’était  la  fin  du  monde  dans  une  minute,  tu  préfèrerais  prendre  un   dernier  shot  (ou  verre  de  vin  blanc  pour  faire  plus  classe)  ou  bien  faire  un  câlin   à  Laure  ?

Anna  :  «  Bah  faire  un  câlin  à  Laure.  »
Laure  :  «  Oh  quelle  horreur  !  »
Anna  :  «  Nan  mais  Laure  elle  déteste  l’affection  et  tout  mais  bon,  après  si  je  suis   bourrée  et  que  je  meurs,  je  m’en  fous…  quoique  je  ne  m’en  rendrais  peut-être  pas   compte  en  plus…  bon  bref…  on  prend  trop  au  sérieux  ces  questions  {rires}.  »
Laure  :  «  Ouais  grave  {rires}.  »

Laure,  s’il  y  avait  une  armée  de  zombie  qui  avançait  vers  toi  et  tes  proches,  tu   préfèrerais  lancer  Anna  en  première  ligne  avec  un  trépied  ou  bien  Roman  {son   copain}  en  première  ligne  avec  une  chicha  ?

Anna  :  «  Haha,  le  manque  de  respect  !  tu  {l’intervieweuse}  nous  connais  bien,  bravo  !  »
Laure  :  «  C’est  drôle  {rires} ?  c’est  horrible.  »
Anna  :  «  Tu  lances  Roman  et  la  chicha  j’espère.  »
Laure  :  «  Ouais,  Roman  et  la  chicha  comme  cela  il  lance  de  la  fumée  sur  eux
et  nous   on  part  en  courant.  »

Anna,  la  douche  le  matin  ou  le  soir  ?

Laure  :  «  C’est  drôle  {rires}.  »
Anna  :  «  Oh  p*****,  la  douche,  écoutez-moi  bien  là,  la  douche  le  soir  !  Vous  rentrez   chez  vous,  vous  êtes  dégueulasses,  vous  avez  touché  la  France  entière,  vous  vous   mettez  dans  vos  draps  et…  ahhh  ça  me  dégoûte.  Lavez-vous  le  soir,  merci,  et   respectez  mon  avis,  celui  qui  dit  le  contraire,  ça  va  mal  se  passer.  »

Yoann  Provenzano  {humoriste  vaudois  et  bien  plus  encore}  fit  irruption  et  Anna   en  profita  pour  l’interroger.

Anna  :  «  Tu  te  laves  quand  toi  ?  »
Yoann  :  «  Le  matin,  parce  que  quand  je  dors  en  fait,  mes  cheveux  ils  deviennent  gras.  »
Anna  :  «  Nan  mais  ça  c’est  un  film  que  tu  te  fais,  tu  te  l’inventes.  »

Laure,  tu  préfères  ne  plus  jamais  dire  «  saluuuuuut  »  au  début  de  tes  vidéos  ou   bien  changer  leur  musique  de  fin  ?

Anna : « Bah, facile frère. »
Laure : « Changer la musique de fin de mes vidéos. »
Les deux : « ouais, ouais, ouais {rires}, c’est clair ! »

 

Conclusion
Après  des  rires  et  des  remerciements,  ces  deux  charmantes  youtubeuses,  qui  sont   avant  tout  des  amies  et  des  humaines  très  drôles  et  rayonnantes,  ont  laissé  à  TOPO   un  joli  contenu  à  partager  avec  nos  lectrices  et  nos  lecteurs.   C’est  avec  un  grand  plaisir  que  nous  avons  participé  à  cet  évènement,  et  nous   souhaitons  remercier  chaleureusement  Anna  et  Laure  pour  leur  collaboration,  ainsi   que  le  Royaume  du  Web  pour  nous  avoir  permis  de  réaliser  ces  interviews  !

Merci !

Laisser un commentaire