COP21 overdose

Marre du tapage médiatique COP21? On en rajoute une couche avec 5 gestes rigoécolos indispensables

N°1 : Triez vos déchets. C’est très simple et vous diminuez ainsi le volume de vos ordures ménagères. Vous ne serez plus contraints de descendre la poubelle tous les jours. C’est vrai que les cinq cartons différents remplis respectivement de papier, de verre transparent, de verre de couleur, d’aluminium et de pet -je ne mentionne pas les piles et autre ampoules dans votre salon ou du compost sur votre balcon- ont pas un effet des plus esthétiques dans votre cuisine. D’un autre côté, si vous buviez moins de vin et de bières, tous ces déchets s’accumuleraient beaucoup moins vite…

 

N° 2: Mangez des fruits et légumes de saisons. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile de savoir quels fruits et légumes sont de saison. Pour ne jamais se tromper, sachez que les carottes, les pommes de terre, la betterave, le chou et les oignons sont de saison toute l’année ! Si vous n’avez pas vraiment envie de vous renseigner, vous pouvez également faire vos courses au marché de l’Union Maraîchère de Genève, à la rue Blavignac (Carouge). Les légumes y sont souvent de taille disproportionnée et vous ne savez jamais vraiment ce qui sera à disposition mais ce n’est vraiment pas très cher et surtout c’est local.

 

N°3: Déplacez-vous à vélo. Il n’y a que des avantages à prendre son vélo pour se rendre à l’uni au boulot ou chez des amis. Pour commencer, vous économisez du temps. Vous ne serez plus coincés dans les embouteillages provoqués matins et soirs par nos amis frontaliers -ou pendulaires-. En plus, vous disposez d’un code de la route spécial cyclistes et n’êtes -apparemment- pas tenus de vous arrêter aux feux rouges. Le vélo, cela vous fait également économiser de l’argent, beaucoup d’argent : plus de frais d’essence, d’assurances, ou même de fitness ! Parce que mine de rien, le vélo ça maintient. C’est vrai qu’en hiver, c’est dur. Mais dites-vous que finalement, sur votre vélo sous la pluie battante en pleine montée de la rampe qui dort, vous aurez moins froid que votre camarade désespéré qui attend un bus bloqué par une grève ou quelques flocons de neige.

 

N°4: Baissez le chauffage et fermez vos fenêtres -vous aérerez au printemps-. Là encore, vous économisez de l’argent et du temps. Vous ne serez plus obligés de retirer tous vos pulls en arrivant à la maison, ou de les enfiler en partant. Si vous habitez dans un immeuble qui a le chauffage au sol, vous ne sentirez peut-être même pas la différence. Vous pourrez en effet profiter, avec un peu de chance, du chauffage de vos voisins. Et puis, si vraiment il fait trop froid la nuit, trouvez-vous un partenaire. A deux -ou plus- on se tient bien plus chaud.

 

N°5 : Lavez-vous moins. Franchement, qui a besoins de prendre une douche tous les jours ? Si vous y tenez quand même (parce que vous faites partie des lecteurs qui ont déjà adopté le point n°3), essayez de ne pas rêvasser sous le jet pendant plusieurs dizaines de minutes. Il existe de meilleurs endroits pour réfléchir au sens profond de votre vie. Vous économiserez de l’eau et surtout du temps, les personnes avec qui vous vivez vous en seront éternellement reconnaissantes. (Contrairement au point précédent, la douche à plusieurs est un leurre. Vous n’économisez -normalement- pas vraiment de temps, ni d’eau, et vous n’êtes jamais sûrs de ressortir tout à fait propres).

Rédigé par...

Julietta Acevedo

Julietta est rédactrice au sein de Topo depuis septembre 2015. Elle se soucie particulièrement des questions sociales, et culturelles.