L’héritage de Thatcher au-delà de la politique

Avec la décès de Margaret Thatcher, les médias du monde entier ont rappelé l’importance historique de la « Dame de Fer » dans la politique britannique et internationale de son époque. On a décrit son style politique « décidé », la manière dont elle a changé la politique économique de son pays, mais aussi comment elle a fortement divisé l’opinion politique. Pour certains, « Maggie » est vu comme une idole, comme celle qui a remis la Grande-Bretagne sur le droit chemin, dans un moment où elle était en mauvaise posture. Pour d’autres, elle incarne le diable et représente celle qui a fait souffrir de nombreux ouvriers avec ses politiques de dérégulation économique.

Une chose est sûre : Mme. Thatcher a marqué toute une génération. On pourrait retenir son parcours et son impact politique, mais dans cet article il sera question de voir comment la première femme Premier Ministre de la Grande-Bretagne a influencé toute une génération d’artistes britanniques. En Angleterre, certains spécialistes du monde culturel iraient même jusqu’à décrire Thatcher comme étant une « icône culturelle ». Son style vestimentaire, sa personnalité forte, son ton de voix et ses politiques radicales pour l’époque sont une liste non exhaustive des traits de Thatcher qui ont inspiré de très nombreux artistes des années 80.

L’ère Thatcher en Grande-Bretagne est marquée par une nouveauté qui apparaît dans le monde musical de l’époque. Du punk-rock, jusqu’à la musique « soul », les paroles de certaines chansons des années 80 sont politiques, engagées et critiques par rapport à Mme. Thatcher. Jamais dans l’histoire britannique, un premier ministre n’a autant inspiré les musiciens de son époque. Ni Winston Churchill, Jim Callaghan ou Tony Blair ont influencé la scène musicale britannique comme l’a pu faire Margaret Thatcher. Déjà en 1980, seulement un an après le début de son mandat, le groupe The Beat avec sa chanson « Stand Down Margaret », était très critique envers Mme. Thatcher. Dans sa chanson, le groupe ska britannique demande à la Première Ministre de tout simplement quitter son poste. Dans un genre beaucoup plus violent, Morrissey sort en 1988 « Margaret On The Guillotine ». La police britannique ouvrira suite à la sortie de cette chanson une enquête officielle contre le chanteur. C’est surtout le style punk-rock, en plein essor pendant les années 80, qui a le plus thématisé Thatcher dans ses chansons. « Maggie Maggie Maggie (Out Out Out) » de The Larks, sorti en 1985, reprend le chant protestataire des mineurs du Nord de l’Angleterre. Toujours dans le style punk mais moins critique, « I’m In Love With Margaret Thatcher » (1979), de The Not Sensibles est une chanson satirique sur Thatcher qui ne se veut ni pro ni anti-Thatcher.

La Grande-Bretagne des années 70-80 sous Thatcher, constitue une période charnière de l’histoire moderne du pays. L’ambiance de cette époque, avec les nombreuses grèves, le malaise social, le terrorisme de l’IRA (Irish Republican Army) et la guerre des Malouines était un terrain fertile pour des créations artistiques contestataires et critiques. La scène punk britannique s’est développé pendant le mandant de Thatcher et a puisé son inspiration dans la société que construisait la Première Ministre. « Ghost Town » de The Specials, décrit leur image de la société britannique de l’époque ; les politiques thatcheriennes amèneraient à créer des villes fantômes selon eux.

A l’opposé de l’art contestataire, on retrouve ceux qui sont moins critiques et même fascinés par l’image de Margaret Thatcher. Certains mannequins la décrivent comme une icône de mode. C’est le cas de Georgia Jagger, fille de Mick Jagger (chanteur des Rolling Stones), qui est mannequin pour des grandes marques de mode et une admiratrice du style vestimentaire de Thatcher. Il est vrai que la Première Ministre était toujours très élégante avec sa coupe de cheveux volumineuse et très soignée, les perles qu’elle portait, son blazer et sa jupe assortis et bien sûr son sac à main. Elle était toujours très pointilleuse sur son image et cela se ressentait également dans sa voix et son accent.  Le « look Thatcher » a inspiré de nombreux couturiers mais aussi de nombreuses femmes britanniques. Avec ce « look », Thatcher voulait renvoyer l’image d’une femme de pouvoir, émancipée et élégante à la fois.

La liste des artistes inspirés, admirateurs ou critiques de Thatcher est loin d’être complète. On pourrait aussi mentionner les nombreux peintres qui ont voulu immortaliser certaines images de Thatcher ou de la Grande-Bretagne pendant Thatcher. Plus récemment, le film « La Dame de Fer » (2011), avec Meryl Streep dans le premier rôle, est un film biographique de Margaret Thatcher. Il a connu un certain succès en retraçant le parcours atypique de Mme. Thatcher. L’héritage de l’ex-Première Ministre britannique n’est pas que politique. Elle laissera sans doute derrière elle beaucoup d’heureux et de mécontents, mais aussi tout un panorama d’artistes qui se sont inspirés d’elle.

Rédigé par...

Daniel Fyfe

Daniel Fyfe est un des membres fondateurs de Topo. Il a été président de la l'association de 2013 à 2014.